Moteur de Recherche dans l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

mercredi 3 août 2011

Hemobras et LFB : transfert de technologie entre la France et le Brésil

LFB[ 27 juillet 2011 ] - Paris, Brasilia - Nora BERRA, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé, reçoit le LFB et Hemobras pour la signature d’un contrat de transfert de technologie dans le domaine des médicaments dérivés du plasma : un enjeu de santé publique et d’indépendance sanitaire - Hemobras et le LFB ont annoncé la signature, en présence de Mme Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé, d’un important contrat de 6 ans dans le cadre d’un transfert de technologie concernant l’équipement et la validation pharmaceutique d’une usine de fabrication de médicaments dérivés du plasma au Brésil.

HEMOBRAS, société d’Etat brésilienne chargée du projet et futur exploitant de l’usine, a missionné le LFB pour la conception/réalisation et la validation pharmaceutique des ateliers et de l’usine implantée près de la ville de Goiana dans l’Etat de Pernambouc (Nord est du Brésil) située à 60 km de Recife. L’usine complète devrait être achevée dans 6 ans avec une mise en service progressive des différents ateliers dédiés aux produits. Sa capacité de fractionnement s’élèvera à 500 000 litres de plasma par an et pourra à terme, en fonction des produits, couvrir de 20% à 100% des besoins des patients brésiliens. Six médicaments indispensables à la santé humaine développés par le LFB seront produits « sous licence » dans cette usine : Une immunoglobuline polyvalente intraveineuse, un facteur VIII, un facteur IX, l’albumine, le facteur von Willebrand et le complexe prothrombique.

Mme Nora Berra Secrétaire d’Etat chargée de la Santé

Le contrat de collaboration d’un montant global de l’ordre de 150 millions d’Euros couvre l’acquisition, l’assemblage et la qualification opérationnelle des équipements nécessaires à la fabrication des différents médicaments dérivés du plasma qui seront produits dans l’usine ainsi que la validation pharmaceutique des ateliers et des procédés de fabrication licenciés.

Hemobras a également missionné le LFB pour assurer un programme de formation de son équipe d’encadrement brésilienne dans les usines françaises de ce dernier. Au cours de ces cycles de formation de plusieurs mois, cette équipe maitrisera l’expertise des procédés et les aspects pharmaceutiques liés à la fabrication des médicaments du plasma afin de former à son tour l’ensemble des équipes soit environ 150 personnes dans sa propre usine à Goiana.

Hemobras
Hemobras est responsable pour sa part de la construction proprement dite de l’usine et de l’enregistrement au Brésil des produits fabriqués dans cette dernière.
Au terme de ce projet, Hemobras sera donc l’opérateur national du fractionnement Brésilien... lire la suite du communiqué de presse du ministère de la santé - communiqué de presse du LFB - communiqué de presse d'Hemobras -