Moteur de Recherche dans l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

Archives du blog

dimanche 21 juin 2009

Industrie pharmaceutique : de nouveaux modèles économiques fondés sur la collaboration selon PricewaterhouseCoopers

pharma 2020 PWC business modelParis, le 25 mai 2009 - La survie de l’industrie pharmaceutique reposera sur de nouveaux modèles économiques fondés sur la collaboration selon PricewaterhouseCoopers - Même les plus grandes entreprises pharmaceutiques devront bientôt avancer en dehors de leur secteur et collaborer avec d’autres organisations, selon une nouvelle étude de PricewaterhouseCoopers (PwC). Une opération récemment rendue publique telle que la nouvelle co-entreprise de GSK et Pfizer centrée sur le VIH, confirme que les entreprises pharmaceutiques explorent de nouveaux modes de collaboration. Dans le même temps, une vague d’opérations de fusion-acquisition a été lancée. Alors que ces opérations se poursuivront, des alternatives, telles que la collaboration se développent. Le cabinet d’audit et de conseil PwC estime que ce mode d’organisation sera plus flexible et créera davantage de valeur sur le long terme.
La collaboration, un nouveau modèle économique impulsé par l’environnement extérieur

PwC estime que la crise financière pourrait pousser beaucoup plus d’entreprises vers la collaboration. La réponse des gouvernements s à la situation économique actuelle a permis la collaboration en dehors du secteur pharmaceutique, ce qui était impensable jusqu’alors, comme la levée des problématiques de concurrence lors des fusions. La collaboration pourrait résoudre les problèmes de levée de fonds pour les entreprises de biotechnologies, mais cela demande une réponse immédiate. La pression pour modifier les nouveaux modèles économiques pourrait venir de l’extérieur du secteur pharmaceutique et être impulsée par les régulateurs, les investisseurs, et les organismes payeurs...

...

Deux nouveaux modèles économiques ; le modèle fédéré et le modèle entièrement diversifié

Le modèle fédéré est un nouveau modèle dans l’industrie pharmaceutique. Il consiste pour une entreprise à créer un réseau d’entités distinctes avec une infrastructure de support commune. Elles peuvent comprendre des universités, des hôpitaux, des cliniques, des fournisseurs de technologie, des entreprises d’analyse de données et des fournisseurs de service autour du mode de vie, localisés dans de nombreux pays. Par exemple, une fédération abordant les maladies cardiovasculaires pourrait inclure des fabricants de médicaments, des cliniques et des diagnosticiens pour fournir le diagnostic et les traitements, mais aussi des nutritionnistes et des services de gestion du stress pour prévenir l’apparition de la maladie. Tous les acteurs seraient rémunérés en fonction de mesures centrées sur le patient, telles que l’amélioration de la qualité de vie...

...

Le modèle entièrement diversifié sera adopté uniquement par les plus grandes entreprises pharmaceutiques. Selon ce modèle, une entreprise se développe depuis son cœur de métier vers l’offre de produits et services liés, comme le diagnostic, les appareils, les médicaments génériques, les alicaments et la gestion de la santé. Johnson & Johnson est un promoteur important de cette approche. Ce modèle permet aux entreprises de réduire leur dépendance aux médicaments blockbusters, et de répartir leurs risques en s’attaquant à d’autres secteurs du marché... lire le communiqué de presse complet de PricewaterhouseCoopers -