Moteur de Recherche dans l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

Archives du blog

mardi 19 octobre 2010

Résultats de l'enquête Servier – Doctissimo : "Les médicaments, les laboratoires pharmaceutiques et vous"

laboratoire Servier9 septembre 2010 - "Les médicaments, les laboratoires pharmaceutiques et vous", Résultats de l'enquête ServierDoctissimo.

Les médicaments font partie du quotidien, de manière ponctuelle ou continue. Le laboratoire Servier a cherché à connaître la perception et la connaissance des Français sur le secteur du médicament par le biais d'une enquête sur Doctissimo. Voici les principaux résultats :

De l'éprouvette à sa mise sur le marché, le médicament subit un véritable parcours du combattant durant plusieurs années. Jusqu'à son arrivée en pharmacie, des milliers de personnes sont impliquées, dont une grande partie de chercheurs. Découvrez en détail ces étapes par le biais des réponses de nos internautes.

Médicaments : le travail préparatoire sous-estimé

Les personnes interrogées ne connaissent pas vraiment le coût moyen d'élaboration et de fabrication d'un médicament : 20 % ne se prononcent pas et 50 % pensent que cela revient entre 200 et 400 millions d'euros. Seuls 17 % des répondants estiment ce coût moyen à 900 millions d'euros, ce qui est effectivement le coût moyen constaté...

[…]


...Les profits des laboratoires surestimés

Si 4 Français sur 10 savent que leur pays est le plus gros producteur de médicaments d'Europe4 (et non l'Allemagne, choisie par 29 % des répondants, ou encore la Suisse, choisie par 15 %), seuls 5 % estiment correctement les profits des laboratoires pharmaceutiques.

En effet, la rentabilité annuelle moyenne des entreprises du médicament est de 5 à 6 % net chaque année5, et non pas de 13 %, comme l'ont estimé 52 % des internautes, ou de 11 % (25 % des répondants), ni même de 9 % (11 % des répondants). Donc même si ces entreprises font beaucoup de ventes en France et dans le monde, leurs bénéfices annuels, rapportés à leur masse, ne sont pas si faramineux que cela...

[…]

...La recherche privée sur le médicament est mal connue

Un tiers des internautes de Doctissimo seulement savent que l'industrie pharmaceutique est celle qui consacre la part la plus importante de son chiffre d'affaires à la recherche (12,4 % en 2008, selon le ministère de la recherche6). Les autres industries (pétro-chimique, automobile, radio, télévision, communication, optique, etc.) y consacrent en moyenne 4 % de leur chiffre d'affaires, à l'exception de l'industrie de la construction aéronautique et spatiale, qui y consacre 12,1 %, soit quasiment autant que les entreprises du médicament...

[…]

...Les médicaments remboursables plutôt bien perçus

Pour 75 % des répondants, les médicaments remboursables sont de bonne qualité en France. Cependant les internautes de Doctissimo estiment, à 67 %, qu'ils sont vendus trop chers, seuls 17 % pensent qu'ils sont "vendus au juste prix". Pourtant, les médicaments remboursables vendus en France sont à peu près vendus au même prix que dans les autres pays européens...

[…]

...Un besoin persistant d'informations

Si les médicaments sont bien perçus, seuls 21 % des répondants s'estiment vraiment bien informés à leur sujet. 24 % souhaiteraient davantage d'informations, 22 % disent avoir accès à l'information mais ne pas vraiment la comprendre, et 31 % se disent mal informés....

doctissimo
[…]

...En conclusion, les 2000 personnes qui nous ont répondu (dont la moitié prenaient un traitement au long cours) reconnaissent l'importance du secteur du médicament en France, tout en appréciant la qualité des produits remboursables. Par contre, la part importante de travail préparatoire et de la recherche, tant en ressources humaines qu'en part du chiffre d'affaires, sont méconnus, ainsi que le temps et les moyens nécessaires pour proposer de nouveaux médicaments. De même les bénéfices des laboratoires pharmaceutiques sont très surestimés, même si bien sûr ces derniers ne sont pas vraiment à plaindre dans le contexte de crise économique actuelle.

Enfin, malgré les efforts des professionnels de santé, des laboratoires et des medias, dont Doctissimo, le besoin d'information se fait toujours ressentir, en particulier sur les éventuels effets secondaires des médicaments.... lire tout le communiqué sur Doctissimo -

Les questions posées :
  • Selon vous, quelle est la somme d’argent moyenne nécessaire pour élaborer et fabriquer un médicament ?
  • Selon vous, combien faut-il de temps en moyenne pour élaborer et fabriquer un médicament ?
  • Quel est selon vous le délai moyen requis par l’Europe pour la mise sur le marché d’un médicament après la délivrance d’une autorisation européenne ?
  • Selon vous, pour quelle raison principale ce délai est-il augmenté en France ?
  • Selon vous, parmi les pays européens suivants, lequel est le plus gros producteur de médicaments ?
  • D’après vous, quelle est la rentabilité annuelle moyenne des laboratoires pharmaceutiques en France ?
  • Selon vous, l’industrie pharmaceutique emploie directement combien de personnes en France ?
  • L’industrie pharmaceutique emploie 103 000 personnes environ. Selon vous, combien de ces personnes travaillent-elles sur la recherche et développement ?
  • Quelles devraient être selon vous aujourd’hui les priorités des laboratoires pharmaceutiques ?
  • Selon vous, sur l’ensemble des fonds consacrés à la recherche sur le médicament en France, quelle est la part du privé (industrie pharmaceutique) et du public ?
  • Parmi les industries suivantes, laquelle consacre la part la plus importante de son chiffre d’affaires à la recherche ?
  • D’après vous, depuis 15 ans, les effectifs de recherche et développement de l’industrie pharmaceutique ont augmenté en France de :
  • A votre avis, entre 1990 et 2007, les dépenses de recherche et développement ont été multipliées en Europe par :
  • D’une manière générale, vous estimez-vous bien informé(e) sur les médicaments ?
  • D’une manière générale, quelle est votre opinion globale sur le prix des médicaments remboursables vendus en France ?
  • D’une manière générale, quelle est votre opinion globale sur la qualité des médicaments remboursables vendus en France ?
  • En France, que faut-il améliorer selon vous en priorité sur les médicaments remboursables ?
  • Savez-vous qui fixe le prix d’un médicament de prescription remboursable (à 15 %, 35 %, 65 % ou 100 %), commercialisé en France ?