Moteur de Recherche dans l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

Archives du blog

jeudi 16 juin 2011

La Chine principal demandeur de marques pharmaceutiques en 2010 avec 36 105 demandes, selon un rapport de Thomson CompuMark

Thomson CompuMark ReutersJune 9, 2011 - Le rapport de Thomson Reuters sur les marques de commerce dévoile de nouveaux défis et de nouvelles opportunités pour les marques pharmaceutiques - Les demandes de marque pharmaceutique sont en hausse, pour compenser le taux croissant de refus de la FDA et de l'EMA. Les pratiques d'excellence de l'industrie relatives à la création sécurisée de noms de marques gagnent du terrain

Selon un rapport publié aujourd'hui par Thomson CompuMark, une branche de Thomson Reuters, l'industrie pharmaceutique a commencé à s'adapter aux normes gouvernementales plus strictes à l'échelle internationale concernant les noms de marque en multipliant le nombre de marques de commerces déposées pour chaque nouveau médicament. Ces normes plus récentes édictées par la FDA et l'EMA contribuent à un effort visant à éviter la coexistence de marques pharmaceutiques d'aspect ou d'appellation analogues, et ont conduit à une hausse du taux de refus des nouveaux noms de médicaments.

Le rapport spécial, intitulé "Marques de commerce pharmaceutiques : Comment survivre au jeu des appellations - De nouveaux défis et opportunités pour les établissements pharmaceutiques", retrace les tendances de l'activité des marques pharmaceutiques ces 30 dernières années, inclut les contributions de juristes de premier plan spécialisés dans le domaine et de responsables de l'industrie pharmaceutique, et analyse les initiatives de la FDA et de l'EMA pour jeter la lumière sur ce problème critique. Voici quelques-unes des observations clés de l'analyse :
  • Hausse du taux de refus de la FDA et de l'EMA : historiquement, le taux de refus de la FDA pour les nouvelles marques est de 30 %, mais ce dernier a augmenté pour atteindre 36 % environ ces dernières années avec l'adoption d'une approche plus rigoureuse de la FDA pour l'approbation de marques. À elles deux, la FDA et l'EMA rejettent entre 40 et 50 % de marques pharmaceutiques chaque année.
  • Augmentation de plus de 300 % des demandes de marque pharmaceutique à l'échelle mondiale : entre 1980 et 2010, le nombre de demandes de marque pharmaceutique a augmenté de plus de 300 %. Un total de 238 010 demandes ont été déposées dans le monde en 2010.
  • La Chine, principal demandeur de marques pharmaceutiques en 2010 : les entreprises chinoises ont déposé 36 105 demandes de marque pharmaceutique en 2010, davantage que n'importe quelle autre région du monde. Elle est suivie par les États-Unis (27 545) et l'Inde (26 123). Fait remarquable, certains marchés émergents tels que le Vietnam, le Venezuela et la Turquie figurent également parmi les 10 pays ayant déposé le plus de demandes de marque de médicament en 2010.
  • Le programme pilote de la FDA prépare le terrain aux pratiques d'excellence de l'industrie : la FDA a lancé un programme pilote à destination de l'ensemble de l'industrie visant à renforcer la sécurité des consommateurs, à rationaliser le processus de contrôle et à garantir une plus grande transparence des décisions réglementaires. En promouvant la collaboration avec l'industrie pharmaceutique, ce programme a conduit au développement de pratiques d'excellence qui contribueront à la standardisation du processus de création de nouvelles marques...lire la suite du communiqué de presse de Thomson CompuMark en français - communiqué de presse original Thomson CompuMark en anglais -